Whisky Japonais – son histoire

Whisky Japonais

Whisky Japonais

Nous sommes loin du temps où l’Écosse, l’Irlande ou même les États Unis dominaient le marché mondial du whisky.
En effet, on observe une augmentation du nombre de pays produisant du whisky de haute qualité.
Cependant, LA révélation se situe au pays du soleil levant.
Le whisky Japonais a reçu l’approbation de certains des meilleurs spécialistes de whisky, et possède de nombreux fans dans le monde. En effet, certaines marques de whisky Japonais ont remporté le prix du meilleur whisky du monde ou se sont hissés dans le top5 ces dernières années.

Le Whisky Japonais – l’histoire

L’Histoire du whisky Japonais débute au début du siècle dernier. Shinjiro Torii, pharmacien et fondateur d’une entreprise d’import de liqueurs et spiritueux occidentaux, possédait un réel état d’esprit entrepreneurial. Quelques années plus tard, il créa sa propre marque nommée “Akdama Port Wine”, d’après le très connu “Port Beverage”. Sa marque connut un grand succès, mais Torii n’était toujours pas satisfait. Contre l’avis de ses associés, il décida qu’il allait produire du whisky japonais. Il mis en place la première distillerie au Japon, à Yamazaki, près de Kyoto, une région connue pour son eau de qualité.

akadama port wine
image du The Japan Times

Après la construction de la distillerie, Torii prit une décision affirmée et qui eu une grande influence sur le succès du whisky Japonais. En 1020, il engage Masataka Taketsuru à la direction de la distillerie. Taketsuru partit pendant un an à la découverte de l’Écosse, visitant des distilleries et apprenant l’art de fabriquer du whisky. Il saisit l’opportunité d’être en Ecosse pour aller lui même travailler dans certaines de ces distilleries, traversant les régions principales dans la production de whisky telles que Speyside, Highlands, et Lowlands parmi d’autres. Taketsuru accumula plein de connaissances et de savoir-faire qui furent bénéfiques pour l’entreprise de Torii et de sa distillerie.

suntory japanese whisky
image de suntory’s website

Taketsuru possédait un rôle fondamental dans la réussite et le succès de la distillerie de Yamazaki pendant les années où il travaillait à Kotobukiya, l’entreprise de Torii qui deviendra plus tard la très connue Suntory.
Plus tard, il décida de quitter l’entreprise pour créer son propre business. Initialement nommé “Dainipponjaku”, il changea le nom des années plus tard pour Nikka. La distillerie destinée à la production de whisky Japonais se situait à Hokkaido.
Tous les whiskys créés par Taketsuru présentent des caractéristiques très similaires aux Scotchs de Campbeltown et Speyside, même s’il a étudié la production des whiskys de presque toutes les régions d’Écosse. On pense que c’était ses préférés.

nikka taketsuru japanese whisky
image du Celtic Whiskey Shop

Le whisky Japonais commença à se développer à partir du succès de deux hommes, en ayant de plus en plus de japonais étudiant dans des institutions Écossaises, garantissant les hauts standards de qualité dans la production de malt au Japon. Le reste de l’histoire est plutôt connu désormais, puisque les whisky Japonais obtinrent de nombreux prix et parfois même le prix du meilleur whisky au monde, ces dernières années.

Avez-vous déjà essayé le whisky Japonais? Dites nous vos préférés dans les commentaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Votre panier est vide.